Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les poings sur les I

Les poings sur les I

Billets et commentaires pleins de punch sur tout et n'importe quoi

Canophiles, silence

Canophiles, silence

Le hashtag #jesuischien a eu un succès phénoménal sur twitter suite à la mort d'un malinois des forces de l'ordre nommé diesel dans l'opération de mercredi matin à saint Denis.

Qu'un quadrupède de la police trouve la mort dans un assaut ne me met pas particulièrement en joie. Les chiens sont bien utiles dans les opérations comme celle qui a réveillé les dyonisiens hier. Mais de là à lancer un hashtag #jesuischien sur tweeter en hommage à la bestiole, il y a de quoi s'étrangler. Chaque jour, la presse publie des portraits émouvants de nos concitoyens qui ont trouvé la mort dans les attentats, on cherche maladroitement comment lutter contre cette menace terroriste pesante, et le top tweet d'hier concernait un clébard. Une pétition a même été lancée pour lui refiler la légion d'honneur à titre posthume. Comme si un sac à puces, aussi courageux soit il, en avait quelque chose à foutre. On a parlé souvent de solidarité à géométrie variable. Elle est normale. L'humain est ainsi fait, et se sent touché par ce qui advient près de chez lui. Mais il faut et être un dangereux imbécile pour faire silence sur les dizaines de morts au Nigéria dans deux attentats les 17 et 18 novembre et s'émouvoir pour un malinois. Il faut aussi n'en avoir rien à cirer de la souffrance des familles, françaises ou non, et s'asseoir sur toute forme de compréhension des évènements. En somme, il faut ne laisser place qu'à une émotion déplacée. Les déclarations de fachos étaient attendues, l'indécence des députés aussi. Celle des amis des bêtes, beaucoup moins. Au final, tout va mieux dans l'hexagone, la vie a finalement repris son cours. Les animaux ont toujours le pouvoir sur les réseaux sociaux. Retournez à vos lolcats et galochez vos cabots si ça vous chante, mais par pitié, en silence.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article