Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les poings sur les I

Les poings sur les I

Billets et commentaires pleins de punch sur tout et n'importe quoi

Du porno à l'indécence

Tout commence quand Nikita Bellucci se plaint sur son compte tweeter de la quadruple suppression de son vol sur la compagnie Transavia. Le hic, c’est qu’elle est actrice porno dans la vie. Le community manager de la compagnie, de son côté, est un onaniste patenté. La bite à la main, il répond, également sur tweeter, par une vanne graveleuse à l’humour low-cost « vol prévu pour 14h30, c’est juste qu’avec vous, on préfère quand ca dure (…) ». Au-delà de la beaufitude avérée de ce col blanc cinéphile, ce qu’on retient, c’est que la dignité humaine, ça ne fonctionne pas pour les travailleuses du sexe. Elle vend son cul, alors on la raille. On a le droit. Elle est là pour ça et elle en a vu d’autres. Ici, plus de relation d’entreprise à client, même pour un gros naze certainement ultralibéral. A la place, c’est le mâle qui explique à la femelle qu’elle est tout juste bonne à enchanter ses branlettes. Sauf que Nikita Bellucci ne s’est pas laissée démonter. Et elle a bien fait. Toujours sur le même réseau social, elle a publié un beau message*. La vraie question, dans cette affaire, c’est finalement la définition de l’indécence. Est-ce que c’est vendre son corps face caméra, où alors rendre infamant une telle pratique alors même qu’on en profite soi même ? Je ne vais pas écrire un billet pour dire que le commercial médiocre de Transavia est sexiste, la voyageuse le fait mieux que moi. Simplement, je tire mon chapeau à cette dernière pour sa belle réaction, qui nous rappelle que derrière celles que l’on voit comme des objets sexuels se cachent aussi des militantes de la cause féministes. Et rien que ça, ça fait du bien !

*https://pbs.twimg.com/media/CROQh5cW8AA1vlZ.png:large

Copiez collez ce lien pour voir l’excellent texte de Nikita Belluci

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article