Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les poings sur les I

Les poings sur les I

Billets et commentaires pleins de punch sur tout et n'importe quoi

Torchon tâché

L’atmosphère nauséabonde dans laquelle ce pays est plongé depuis plusieurs décennies s’est encore vérifiée récemment avec les dernières bourdes de Morano. Une atmosphère très largement relayée par certains médias.

La dernière ignominie en date est signée valeurs actuelles. Il ne fallait pas en attendre moins d’un torchon d’extrême droite à la recherche du buzz. Mi septembre, ce canard boiteux titrait un papier « Le père d’Aylan, passeur ? », basé en grande partie sur un article Australien comportant une erreur de transcription. Il a été démenti depuis par Libération. On passera sur le travail de journaliste et de recoupement des sources fait avec l’attention, le sérieux et l’objectivité d’un auteur soviétique dans l’URSS Stalinienne, ce qui choque, c’est l’objectif. Clair, affiché, direct. Dans un contexte complexe et chargé d’émotions liées à la publication de la photo choc du petit garçon décédé, il convenait de rappeler que son père était la cause première de ce drame. Un passeur. Un sale type quoi, et s’il avait été un résistant dans son pays, pas de tragédie. Si cet enfant est mort, rien à voir avec l’absence de routes sûres pour que les réfugiés gagnent l’Europe. Rien à voir non plus avec le bordel sans nom qui a été laissé par les nations humanistes du vieux continent dans les pays originels des migrants. Non, les grands fautifs, ce sont les gens, ces barbares qui plutôt que de s’occuper de leurs gosses et de se battre tout à la fois contre Daech et Bachar avec des cailloux préfèrent venir toucher nos allocs en faisant du fric pendant la traversée de la Méditerranée. Faudrait pas en plus qu’ils se plaignent que leur progéniture y reste ! L’horreur, là dedans, c’est que ces rédacteurs miteux ont leur carte de presse. La neutralité axiologique, connais pas. On calque ce qu’on pense sur la réalité, et on la modèle pour raconter les saloperies qu’on a envie de faire passer. A quand un agrément de la CPPAP* pour FN infos ?

*Comission Paritaire des Publications et Agences de Presse

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article