Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les poings sur les I

Les poings sur les I

Billets et commentaires pleins de punch sur tout et n'importe quoi

Iconoclasme

Iconoclasme

Bleu, blanc, rouge. Injonction à aimer ces trois couleurs fadasses, tout comme il faut se lever et porter la main au cœur quand une chorale de CM2 entonne la marseillaise. Beau chant, pour les braves parmi les braves, les Français parmi les Français. Ceux qui bouffent du sauciflard et boivent des ballons de rouge. Combien de fois entend-on qu’il faut ramener de la cohésion nationale, se réunir autour de ces deux entités symboliques obsolètes. Les américains ont des drapeaux devant leurs portes, eux. Oui, mais ça ne les empêche pas de s’entre tuer joyeusement avec leurs mitraillettes aussi légales que létales, d’avoir des ghettos au sens premier du terme et de flinguer des noirs pour leur pigmentation. Sympa, comme modèle. Que les citoyens de l’hexagone aient des raideurs dans le calecifouette en entendant la chansonnette de Rouget de l’Isle, ça me fait une belle jambe. Le problème, c’est que ceux qui ont les plus grosses gaules dans ces situations sont souvent les mêmes que l’on retrouve au tribunal pour injure raciale. Le drapeau et l’hymne, pour autant, ça fait partie de ces trucs que l’on ne peut pas toucher. Trop iconoclaste. Faut pourtant pas oublier que ces bouts de tissus à la con et ces complaintes démodées sont à peu près les seules raisons pour lesquelles les nations se sont étrillées en 14, et ont remis le couvert en 39. La patrie, ça n’apporte pas grand-chose d’autre que de la boue, de la merde et du sang. Et on doit l’aimer. Pas de manichéisme, c’est aussi de la solidarité pour l’hexagone. La sécu et tout le toutim. Ça n’empêche pas une belle partie des gugusses enfants des allocs de se tirer en Suisse quand ils ramassent le pactole. Le sentiment national, c’est sympa quand il s’agit du pinard et du camembert, mais pour les impôts, un peu moins. Et puis, pourquoi être solidaires à 70 millions quand cette planète compte 7 milliards de bipèdes plus ou moins similaires ? Merde au drapeau, vive la macarena.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article